Bienvenue au monde!



Les premiers besoins fondamentaux du nourrisson, de 0 à ± 1,5 an.

Bienvenue au monde !



La mesure dans laquelle vous êtes capable de donner aux autres de la chaleur, de la sécurité et de la confiance, indique la quantité de chaleur, de sécurité et de confiance que vous avez vous-même reçue en tant que bébé.
Ce que vous avez dû apprendre pendant cette période, c'est comment créer des liens avec la personne qui s'occupe de vous et ce que sont la confiance et l'attention.
Grâce à la relation physique et émotionnelle avec votre soignant, vous développez la confiance (en étant choyé, câliné, nourri, baigné et changé).
C'est le fondement de la phase suivante de votre développement, celle où vous vous séparez de celui qui s'occupe de vous et où vous posez les bases de votre indépendance.

Si vous n'avez pas appris à vous attacher, alors, selon toute probabilité, vous n'avez pas appris à vous détacher / à devenir indépendant.
Votre relation avec votre mère devient le modèle de vos relations intimes ultérieures. (Gabrielle Roth et John London, dans leur livre "Maps to ecstasy : teachings of an urban Shaman" donnent une belle description de ce concept).
Si votre relation avec votre mère était faible, vous pouvez, à l'âge adulte, avoir peur de l'intimité ou de la satisfaction de vos besoins, de rester dépendant des autres. Si vous avez été ignoré ou si les bras qui vous tenaient étaient froids et dédaigneux, vous ne vous êtes probablement pas senti en sécurité.

Lorsque vous ne vous êtes pas senti en sécurité, vous n'avez pas non plus été en mesure de développer la confiance. Quand tu seras grand, rechercheras-tu compulsivement l'intimité ou l'éviteras-tu ?
En raison de ce grand besoin, de nombreuses relations échouent. Ou bien la relation ressemble beaucoup à une relation entre parent et enfant. Ou vous évitez l'intimité par peur d'être blessé, rejeté, abandonné ou maltraité. Ou la peur que l'autre découvre ce que vous soupçonnez vous-même depuis longtemps ; que vous n'êtes pas digne d'être aimé, que quelque chose a dû mal se passer. Dans ce sentiment d'indignité et de honte se cache la peur d'être abandonné, rejeté ou maltraité.

Dans mon cabinet, je guide le processus de guérison en différentes phases.
Si vous voulez , voici quelques points par lesquels vous pouvez commencer :

1. Trouvez un endroit qui vous convient et prenez un carnet avec vous. La lumière des bougies et la musique peuvent vous mettre à l'aise. Si vous le souhaitez, vous pouvez demander l'aide de votre guide, de votre moi supérieur ou d'une puissance supérieure.
2. Trouvez une photo de vous, ou une photo dans un magazine qui vous rappelle votre enfant intérieur de l'époque, et connectez-vous avec elle.
3. Maintenant, en tant qu'adulte, voyez quelles sont les faiblesses et les forces qui vous restent. Commencez à écrire. Si cela devient trop pour vous, faites une pause et faites autre chose. Si certains sentiments surgissent, écrivez-les.
4. Voyez ce que votre enfant intérieur attend de vous en ce moment, et comment vous pouvez le lui donner. Demandez ensuite à la lumière de votre âme de briller sur vous et en vous, ainsi que sur votre enfant intérieur, afin que les creux soient remplis de ce que vous êtes à l'origine.

Soyez doux et patient avec vous-même et votre enfant intérieur et soyez reconnaissant pour ce que vous avez, malgré tout, appris et développé.

Je vous souhaite d'être heureux en amour.
Chantal Klep-Xerri

Si vous voulez donner une réaction, ou si vous avez une question, veuillez contacter Chantal.
Si vous souhaitez participer à un cours ou à un atelier avec votre enfant intérieur (individuellement ou en petit groupe), faites-le moi savoir.
Je me réjouis de lire votre expérience

Suivez moi sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.